CSI NY RPG

Un RPG sur la série CSI NY
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Derniers sujets
» Approche de Noël
par Invité Lun 13 Juin - 19:08

» Détresse [Don]
par Invité Mer 17 Mar - 13:35

» Tombera, tombera pas ? [PV Josh, Adam]
par Invité Dim 14 Mar - 23:07

» Besoin d'aide !
par Invité Lun 8 Mar - 20:15

» Viens voir Josh...
par Invité Dim 7 Mar - 10:52

» Ma mère est vivante [Mac et Reed]
par Invité Jeu 25 Fév - 22:38

» Excuses et désastre {Stella
par Invité Mer 27 Jan - 4:43

» Une semaine pas trop agréable... {Stella
par Invité Jeu 31 Déc - 8:41

» Petite soirée! [Chrissounet!XD]
par Lindsay Monroe Lun 28 Déc - 22:46

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 51 le Dim 2 Jan - 15:32
Statistiques
Nous avons 2 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Lindsay Monroe

Nos membres ont posté un total de 1876 messages dans 100 sujets

Partagez | 
 

 Détresse [Don]

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Détresse [Don]   Mar 19 Jan - 20:53

J'avais pris un taxi jusqu'à l'appartment de Mac sans même me retourner. Qu'il vive sa vie je n'en avais plus rien à faire. Enfin c'était la colère qui me faisait raisonner comme cela. Je lui en voulais énormément. Qu'il préfère retourner avec sa femme je m'en foutais du moment qu'il était heureux. Mais sa conduite était inqualifiable. D'accord il s'était excusé et je comprenais pour Claire... Tout le monde pensait qu'elle étiat morte... Mais il n'avait pas à m'embrasser comme il l'avait fait alors qu'il savait qu'il était en train de mettre un terme à notre relation naissante. J'ouvris la porte de l'appartement avec le double qu'il m'avait prêté pour les quelques jours où il m'hébergeai. Je fermais l'appartement à clef avant de repartir puis glissai la petite clef dans la boîte aux lettres sans rien pas un mot.

Puis je me décidai à appeler. Hawkes me répondit immédiatement mais il était d'astreinte. Je pensais à Lindsay mais je ne voulais pas la déranger. Avec Lucy et Danny qui était peut être au labo elle devait être débordée... Pas besoin qu'elle ait une loque déprimée en plus. Bon je savais quelle option il me restait. Je pris ma voiture qui était garée sur le stationnement et j'allais directement chez lui. Je ne pouvais pas rester seule parce que j'étais incapable de faire les soins nécessaires à ma plaie mais ensuite je ne me sentais pas de rester seule entre l'agression et mon mal être dûe à cette histoire avec Mac.

Je ne faisais confiance qu'à de très rares personnes et Don en faisait partie. Ce qui s'était passé, l'hôpital... Seul Mac était au courant mais je savais que Don était quelqu'un à qui je pouvais en parler si j'en éprouvais le besoin et que je pouvais compter sur sa discrétion. De toute manière quand il verrait mon bras je me doutais qu'il me poserait des questions.

J'arrivais sur le perron mon sac de voyage en bandouillère dans mon dos et après une dernière hésitation je sonnai. J'avais peur de le déranger ... J'attendis alors dans une certaine anxiété. J'avais vraiment peur de devoir rentrer chez moi et être seule avec mes cauchemars et ma souffrance.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Détresse [Don]   Mar 19 Jan - 22:41

Je savais quel jour on était le 11 septembre. Une date gravé dans la mémoire de la plupart des américains, non de tous les américains, et encore plus dans la mémoire des new-yorkais puisque ce jour là les Tours Jumelles se sont effondrées, emportant avec elle de nombreuses vies. J'ai de la chance, je ne connais personne qui était dans les tours ou dans la proche périphérie au moment où elles sont tombées. Je n'étais pas non plus dans le quartier. Mais on a tous retenu notre souffle quand elles sont tombées. Je sais que cette journée est beaucoup plus dure pour certaines personnes, Mac par exemple. Le grand Mac Taylor a perdu une partie de lui même, il a perdu sa femme, sa Claire. On sait tous qu'il ne l'a jamais oublié, qu'il a tenté de l'oublier avec d'autres femmes, sa plus "longue" histoire, reste après Claire, Peyton, mais elle aussi, elle l'a fait souffrir. Elle l'a lâchement abandonné par courrier. Enfin ce n'est pas lui qui me l'a dit, c'est Stella. Mais ça revient au même. Ah et Stella l'éternelle amie de Mac, celle qui est avec lui quand ça va pas. Mais là, alors que d'habitude il ne prend jamais de congé Mac a posé 3 jours et bizarrement Stella a posé les mêmes trois jours, ce n'est pas que je sois parano, mais les rumeurs vont bons trains. Quand je suis allé voir Danny qui a un peu les rênes de la scientifique en l'absence des deux chefs, je dois dire que je les ai entendues les rumeurs sur le fait que Mac et Stella pouvaient hypothétiquement être ensemble.
Pour en revenir au présent, je suis chez moi, devant la télévision en train de regarder la cérémonie, une bière à la main, comme tout bon new yorkais qui se respecte. Tout à coup, j'entends la sonnette de ma maison retentir. Ça me surprend surtout que je n'attends personne. Je quitte le canapé dans lequel j'étais confortablement installé et je vais ouvrir.

Stella ?

Au vu de la sale mine qu'elle a je pense que la rumeur sur sa possible relation avec Mac n'est vraiment qu'une rumeur, s'ils avaient vraiment été ensemble. Elle ne serait pas là devant moi sur le perron.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Détresse [Don]   Mar 19 Jan - 23:07

Finalement la porte s'ouvrit. Je regardai Don qui était dans une tenue décontractée, normal s'il était de repos chez lui. Je levai les yeux qui jusque là contemplaient les dalles du perron et je tentai de lui faire un timide sourire.

-Bonjour Don...

Je ne savais pas trop par où commencer. Je ne savais même pas s'il était seul en fait. Peut-être avait-il une petite amie et j'allais déranger. J'espérai que non. Je n'avais pas envie de faire intrusion dans la vie de la famille Messer et être un souci de plus pour Linds'. Don était mon dernier recours mais je ne devais pas le faire sentir, je ne voulais pas qu'il se sente obligé...

-Je.. J'espère que je ne vous dérange pas...

Tandis que je disais cela je jouais avec mon petit doigt de manière assez nerveuse. Habituellement je faisais ça quand je réfléchhissais sur une enquête mais là c'était plus un tic qui ressortait. Il devait être étonné de me voir là. C'était très rare que je passe chez lui même s'il l'on était de très bons amis. Ami... Une fois encore ça me ramenait à Mac. Mais je balayai cette pensée aussitôt qu'elle vint à mon esprit. Mac c'était fini et j'avais mis une croix dessus et ce serait définitif.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Détresse [Don]   Mer 20 Jan - 0:51

Bonjour Stella.

Je vois bien que quelque chose ne va pas. Déjà ce n'est pas dans les habitudes de Stella de venir chez moi. Là en plus elle me demande si elle ne me dérange pas.

Non, non vous ne me dérangez pas Stella, entrez. Je regardais la cérémonie du Ground Zero à la télévision. C'est fou comme chaque année, c'est la même chose, et pourtant chaque année on ressent toujours la même émotion. D'ailleurs vous êtes un peu plus proche de Mac que je le suis, puisque vous le côtoyez tous les jours. Comment va-t-il ?

Elle est nerveuse et je ne sais même pas pourquoi. Elle a un sac de voyage en bandoulière. Je ne sais pas du tout ce que ça veut dire, mais si elle veut m'en parler, je pense qu'elle le ferra d'elle même. Je remarque aussi une bosse sur son bras, mais je n'y prete pas trop attention, c'est peut être mes yeux qui me jouent encore des tours. Parfois, quand je commence à fatiguer un peu ça m'arrive de voir des trucs qui ne sont pas forcément réel

Que me vaut votre visite ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Détresse [Don]   Mer 20 Jan - 11:04

J'écoutai Don et fus soulagée de ne pas le déranger. C'est alors qu'il me parla de Ground Zero, je savais que Mac allait arriver sur le tapis... Ca ne manqua pas. Rien que d'entendre son prénom me fit un effet... Je ne trouvais pas de mot pour qualifier ce que je ressentais intérieurement.

-Il va bien... Incroyablement bien...

J'eus envie de rajouter qu'il devait avoir mal à la joue mais je me retins. Le perron n'était pas le lieu idéal pour un déballage de sac. Au final je ne savais pas comment Claire pouvait toujours être vivante mais l'avoir retrouvée devait faire de lui l'homme le plus heureux de la ville... Et moi... La femme la plus malheureuse du bonheur de celui dont j'avais été successivement la meilleure amie et l'amante. Je me rendis alors compte que son mariage n'avait jamais été brisé et que dans un sens je n'avais été que la maîtresse... Bien sûr Mac n'avait pas trompé sa femme puisqu'il la croyait morte.... Mais maintenant il était normal qu'il ne veuille plus de moi. Je revins à la réalité avec al question de Don.

-Je voulais savoir si vous pouviez... M'héberger quelques jours...

Je me doutais qu'une telle demande nécessitait des explications et je pris une inspiration pour les lui donner car je savais ce qui risquait de suivre : Don allait surement se poser des questions... Pourquoi lui ?

-Le médecin m'a interdit de rester seule.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Détresse [Don]   Mer 20 Jan - 19:39

Je comprend pas tout, mais Stella semble vraiment énervée. Je ne sais pas ce qu'il s'est passé. Mais quand elle me dit que Mac va incroyablement bien, ça me surprend fortement.

Comment ça, il va incroyablement bien ? On est le 11 septembre c'est la cérémonie du Ground Zero, qui doit lui rappeler de très mauvais souvenir et vous avez l'air de me dire que tout va bien pour lui. Il va falloir que vous m'expliquiez ?

Comment Mac lors de ce genre de cérémonie devrait repenser à sa femme disparue. Pourtant Stella semble me dire tout le contraire. Bon, enfin, si elle veut m'en parler, je sais que je n'ai pas besoin de le lui dire elle le fera d'elle même. Elle et Mac se ressemblent sur bien des points, ils ne parlent pas beaucoup de ce qui les touche profondément. Mais, je ne suis pas non plus le genre de personne à aller voir les gens pour leur dire que s'ils ont besoin de parler je suis là, par contre, j'écoute les gens qui ont envie de parler et je ne suis pas comme les commères que je peux croiser sur les enquêtes, je ne répète pas tout ce qu'on me dit. La demande de Stella me surprend, je m'apprete à lui demander pourquoi quand elle ajoute quelque chose qui me surprend encore plus.

Comment ça, le medecin vous interdit de rester seule ? Que se passe-t-il Stella ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Détresse [Don]   Mer 20 Jan - 19:56

Je savais que ce genre de question allait arriver. Je les avais provoquées... Mais je n'allais pas partir dans un développement de ce uqi s'était passé, pas sur son perron.

-Il passe la journée avec sa femme. Il ne peut que bien aller.

J'avais peut être insisté plus que nécessaire sur le mot femme. Et j'avais peut être été un peu sèche... Mais en même temps je n'avais jamais rien fait pour cacher que nous étions des amis très proches et même si je ne le criais pas sur les toits je n'avais jamais dit que je ne serais pas pour aller plus loin...

Puis vint la deuxième question à laquelle je devais m'attendre : celle concernant mon bras. Devais-je lui dire ce qui s'était passé ? Une fois encore je n'allais pas étaler ma vie sur la voie publique. Peut être à l'intérieur je craquerai et viderai mon sac.

-Je... Quand je suis sortie de l'hôpital hier matin le médecin a insisté pour que je reste chez quelqu'un... J'ai une plaie au bras et je ne peux pas refaire mon bandage moi-même... Mais je vais bien je vous assure...

Menteuse... Oui je n'allais pas bien du tout... Mais physiquement ce n'était pas mentir que de dire que j'allais bien. Psychoogiquement c'était autre chose...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Détresse [Don]   Mer 20 Jan - 22:20

Alors là je viens de me prendre un gifle, je veux dire pas physique, non Stella me m'a pas frappé. Mais mentale, Mac est avec sa femme, sa Claire. D'accord, je ne le savais pas, j'ai quelques chapitres de retard dans le roman de la vie de Mac, il y a encore quelques jours, Stella et Mac étaient amis. Claire était toujours portée disparu. Et là en peu de jours, vu la reaction de Stella,

Vous voulez dire que Mac a retrouvé Claire ? Mais c'est super ça, il doit vraiment être heureux.

Pourtant Stella semblait montrer tout le contraire, la rumeur était alors peut-être pas si folle que ça. Stella devait vraiment être amoureuse de Mac, et le retour de Claire anéanti tout.

Pourquoi, je pensais que ça aurait dû vous faire plaisir, qu'il retrouve Claire alors que pas du tout ? Ça voudrait dire que les rumeurs étaient fondées.

J'ai dit ça à voix haute. Je voulais juste le penser. Comme ça, si elle n'avait pas eu vent de la rumeur qui courait dans les couloirs de la scientifique maintenant elle le sait et je pensais pas quand même le lui dire comme ça. Je sais pas du tout qu'est ce qui m'a pris mais bon maintenant le mal est fait. Ensuite elle m'explique pourquoi il ne faut pas qu'elle soit seule. C'est a cause d'un bandage, donc la bosse que j'avais vu, c'était bien ce que je pensais.

Je veux bien vous heberger Stella, il n'y a pas de problème. Je vous aiderez aussi pour votre bandage. Je ne vais pas abandonner une amie qui a besoin d'aide.

J'ai faillit lui demander pourquoi elle s'était adressé à moi, mais j'ai préféré me taire. Elle a ses raisons et j'ai pas besoin de les savoir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Détresse [Don]   Mer 20 Jan - 23:48

Oui... Tellement heureux qu'il ne devait avoir aucun remord de l'attitude qu'il avait eu à mon égard. Pourquoi fallait-il que le bonheur des uns entraine celui des autres ? Pourquoi la vie était si compliquée ?

-Oui... Il doit être certainement très heureux..

Soudain les paroles de Don mobilisèrent toute mon attention.

-Des rumeurs... Quel genre de rumeur ?

Mes sourcils s'étaient froncés. Même si tout le monde avait pu voir Mac m'embrasser dans son bureau nous avions été très vigilants et au final nous étions sûrs que personne ne nous avait vu. Et puis ensuite... Ni l'un ni l'autre n'avions remis les pieds au bureu alors comment est-ce que des infos auraient pu filtrer...

-Il est heureux et je suis heureuse pour lui.

Menteuse encore une fois mais qu'à moitié. Oui j'étais heureuse qu'il ait retrouvé son bonheur car cela signifierait qu'il ne souffrirait plus. Mais j'étais en même temps malheureuse car une fois encore il fallait que mon histoire d'amour se finisse mal. Cette fois c'était fini je ne voulais plus d'une relation tout en faisant des perspectives d'avenir. Avoir un homme dans ma vie certes mais plus jamais je ne rêverai de me marier, d'avoir des enfants avec lui...

-Merci pour l'hébergement Don... Vous êtes vraiment... Un homme bien...Merci pour tout.

Je le pensais sincèrement. Lui ne me laissait pas tomber. Je me sentais en partie soulagée...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Détresse [Don]   Jeu 21 Jan - 1:16

La question sur les rumeurs ne m'a pas surpris du tout. Mais pourquoi moi aussi j'avais pensé ça tout haut, bon enfin bref, je vais devoir lui expliquer.

Vous savez ce que sont les rumeurs. Je suis allé voir Danny pour une enquête et dans les couloirs ça discute beaucoup. Ça semble étrange à tout le monde que vous et Mac ayez pris les mêmes 3 jours de congé. Il en faut pas plus pour lancer une rumeur. Une rumeur comme quoi vous seriez plus que des amis, et que vous auriez choisi ces quelques jours juste pour vous retrouver tous les deux sans les soucis du travail.

J'ai voulu rajouter quelque chose, mais encore une fois j'ai préféré me taire. J'ai faillit dire, de toute façon, vu comment vous semblez affecté par le retour de Claire, ça ne peut être que vrai. Mais je ne veux pas avoir de problème avec elle, donc je ne rajoute rien. Le "Il est heureux, je suis heureuse pour lui" sonne terriblement faux mais je préfère rien répondre ça ne sert à rien de remuer le couteau dans la plaie. Je vois bien qu'elle ne va pas qu'elle devait être avec Mac ces derniers jours et qu'elle a dû partir un peu précipitamment. Bon, je commence à ressentir les effets du froid, faut dire que je suis juste en tee shirt et que c'est pas le milieu du mois d'août.

Ne me remerciez pas Stella, c'est à ca que servent les amis. Passez-moi votre sac, et entrez. Il fait pas bien chaud et je ne voudrais pas que vous tombiez malade.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Détresse [Don]   Jeu 21 Jan - 14:06

Le congé...Je comprenais mieux maintenant... Je n'avais pas du tout envie de retourner bosser dans cette atmosphère. Entendre dire que j'étais peut-être avec Mac allait me détruire quand je retournerai bosser. Déjà que voir Mac ça allait être dur... Je commençai à me demander s'il ne vaudrait mieux pas que je demande une mutation.

-Quand j'ai été blessée Mac s'est proposé pour rester avec moi... Il a donc calqué un congé sur mon congé maladie... Nous ne sommes pas plus que des amis... Mais comme il vient de retrouver C.. Claire je ne voulais pas m'imposer...

Pour ce nouveau demi mensonge j'avais essayé de garder toute l'assurance dont j'étais capable mais par instant ma voix avait tremblé et c'était Don quoi, un excellent flic spécialiste en interrogatoires... J'espérais lui cacher des choses ?

Je lui tendis mon sac dans un geste un peu las j'avoue et le suivai à l'intérieur au chaud.

-Merci...

Alors que je passai le seuil je faisais tout pour ravaler les sentiments qui, pêle même me parcouraient." Nous ne sommes pas plus que des amis" Pourtant je le sentais encore sur moi, en moi... Je suivais Don et tentais d'essuyer une larme avant qu'il ne s'en aperçoive... Je ne serais plus très crédible sinon... Je ne voulais qu'une chose : oublier ce qui s'était passé le matin même....
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Détresse [Don]   Jeu 21 Jan - 21:53

Stella, vous savez, je ne crois pas les rumeurs que j'entends, sinon je crois qu'avec le nombre de relation potentielle qu'on m'a trouvé... Je peux ouvrir un harem sans problème, ça va de la relation avec la suspecte ou la témoin d'un meurtre à une possible relation avec Danny. Je crois que là j'ai vraiment eu peur...

Oh oui, j'ai eu peur cette fois là. J'osais plus regarder Danny, j'avais peur que le moindre de mes mouvements soit mal interprété. D'ailleurs ça nous a valu une de nos plus belles crises de rire à Danny et moi quand je lui ai raconté ce que j'avais entendu.
Je comprend le sentiment de gene qu'elle a pu avoir vis-à-vis de Mac et Claire, ils se sont pas vu depuis si longtemps, ils ont tout un tas de choses à se dire et à rattraper, 9 ans c'est long, très long.

Et je comprends aussi votre réaction vis-à-vis de Mac qui vient de retrouver Claire. C'est normal que vous les laissiez se retrouver juste tout les deux. 9 ans de séparation c'est quelque chose de très long.

Elle entre, je referme la porte derrière elle. On est définitivement mieux à l'interieur. Ensuite, j'attrape son sac.

Suivez moi je vais vous montrer votre chambre. Comme ça, vous pourrez vous installez comme vous le souhaitez.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Détresse [Don]   Jeu 21 Jan - 22:19

-Merci Don, merci pour tout.

Merci de ne pas insister sur les rumeurs, merci de votre compréhension, merci de votre gentillesse. J'étais sûr qu'il ne m'avait pas cru pour ce qui était de ne pas avoir été avec Mac mais il faisait tout comme. C'était vraiment un homme formidable et qui plus est sa vie n'était pas compliqué il n'avait pas une femme qui risquait de ressurgir... Je me rendis compte de ce que j'étais en train de penser et en fus plus que surprise. J'en vins rapidement à la conclusion que c'était juste parce que je me disais que c'était ce type d'homme là qu'il me faudrait et non pas comme Mac.

Mac... Mais pourquoi ce prénom revenait sans cesse dans mes pensées. Je suivis Don dans le couloir. Je sentis mon coeur se serrer en repensant à la veille. De la même manière Mac m'avait entraîné dans son appart', fait visiter et permis de m'installer comme bon me semblait. Je marchais lentement en me mordant la lèvre pour retenir les larmes que je sentais affluer de plus en plus nombreuses. Comme Don ouvrait la porte l'image de Mac m'ouvrant la porte de sa chambre me revint à l'esprit et ce fut la goutte de trop. Je me mis à sangloter doucement la tête baissée, sur le seuil de la chambre. Je voulais sentir ses bras me prendre contre lui, je voulais sentir sa peau contre la mienne, je voulais sentir ses lèvres s'apposer aux miennes. J'avais un besoin cruel d'amour et un désir de bonheur que je ne voulais plus laisser insatisfait. Il faudrait donc que je passe à autre chose pusique Mac retrouvait sa femme. Mais je ne savais comment. Je ne voyais pas vraiment l'avenir avec lui, j'avais assez de confiance au point de me donner en très peu d'hommes. Les seuls d'ailleurs étaient mes collègues et amis du CSI. Je me sentais perdu mais je ne voulais plus être seule c'était la seule certitude qu'il me restait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Détresse [Don]   Ven 22 Jan - 0:29

J'avance dans le couloir menant à la chambre d'ami. Stella me suit. J'ouvre la porte. Puis je me retourne pour lui indiquer que c'est là.

Voila c'...

Là, je la vois la tête baissée, ravalant un sanglot. Je ne sais pas pourquoi. Elle semblait si contente pour Mac. Enfin, elle se montrait contente mais peut être qu'au fond d'elle, elle avait pensé que Mac et elle ça aurait pu marcher, enfin, je dis ça mais je ne sais pas du tout ce qu'il lui arrive ... Instinctivement, je la prends dans mes bras. Un geste qui se veut amical rien de plus.

Que vous arrive-t-il, Stella ?

Ce geste qui se voulait amical rien de plus me fait prendre conscience plus ou moins que j'ai des sentiments plus fort pour elle. Mais je refuse de les admettre, je cherche par tous les moyens à les chasser de ma tete, je veux pas que notre belle amitié disparaisse. Je veux la garder comme amie. Rien de plus, de toute façon dès que l'amour s'installe entre 2 personnes. Ça change les relations pour toujours. J'ai l'amitié de Stella et ça me suffit amplement. En plus, vu comme elle réagit, je crois que ça doit avoir un rapport avec Mac, je sais pas comment expliquer ça, tout le temps que j'ai passé dans les salles d'interrogatoire et qui fait que je lis dans les gens bien plus souvent qu'ils ne le pensent. Je me demande même si elle a besoin de me le dire. Enfin si ça serait bien qu'elle me le dise que ça confirme ou infirme ce que je pense.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Détresse [Don]   Ven 22 Jan - 21:03

Je sentis alors ses bras m'entourer. Je posai ma tête sur son épaule et me laissai aller aux pleurs. Puis peu à peu ça se calma. Je n'étais pas non plus d'une nature larmoyante. Il me demanda alors ce qui n'allait pas. J'inspirai un grand coup. J'aurais aimé pouvoir le dire comme ça d'une traite mais ma voix était toujours entrecoupée de sanglots plus ou moins sonores.

-C'est Mac... Il... Il m'a abandonnée...Comme si.... Comme si j'étais une poupée insensible...

Mes mains se crispèrent sur ses épaules alors que j'essayais de contrôler le flot de larmes qui montaient à mes yeux pour ne pas qu'il se déverse hors de mes yeux.

-J'en ai marre Don... Tout ce que demande c'est d'être heureuse... Pourquoi tous ceux qui viennent vers moi me rendent malheureuse ?

Frankie... Drew et maintenant Mac.... Moi qui avais pensé que jamais ça pourrait finir d'une manière aussi terrible que pour les deux premiers. J'aurais remis ma vie entre ses mains... Et il avait réduit mon coeur en miettes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Détresse [Don]   Sam 23 Jan - 0:07

Je la laisse craquer quelques minutes dans mes bras. Je sais qu'elle a besoin de ça. Je l'écoute, elle à besoin de parler, je le vois. C'est là que je comprends qu'en fait, elle n'a fait que me mentir. En fait, elle aime Mac, elle est presque jalouse de Claire qui lui vole Mac. Je ne vais pas remuer le couteau dans la plaie en ajoutant quelque chose dans le genre, en fait vous m'avez menti, vous aimez Mac. Elle sait que je ne suis pas le dernier des imbéciles, que rien qu'avec ce qu'elle vient de me dire, j'ai bien compris. Je passe la main dans ses cheveux. Je n'ai jamais été très fort pour réconforter les gens.

Non Stella vous n'êtes pas une poupée insensible, vous êtes comme toutes les personnes sur cette terre. Vous avez des sentiments et le pire c'est quand ils ne sont pas partagés. Vous avez droit au bonheur comme tout le monde sur cette terre. Tous les hommes qui viennent vous voir ne sont pas là pour vous rendre malheureuse.

Pourquoi je dis ça ? Faut que j'arrête ces phrases qui peuvent avoir plusieurs interprétations. Mais d'un autre côté est-ce que c'est pas mon inconscient qui me pousse à pouvoir objectivement entrevoir quelque chose avec elle; Mais, je suis con ou quoi, elle me dit qu'elle aime Mac, mais que c'est pas réciproque et moi je commence à me dire que je pourrais lui montrer qu'il n'y a pas que des hommes mauvais sur terre. Il faut vraiment que je me fasse soigner. Je me gifle mentalement tellement je me sens bete de pouvoir penser ça.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Détresse [Don]   Sam 23 Jan - 16:28

Que Don me dise ça me réconfortait.Ses caresses dans les cheveux également me faisaient du bien. J'avais l'impression de ne rien valoir vu l'attitude que les hommes avaient à mon égard. Mais ce que me disait Don me réchauffait le cœur. Je n'étais pas seule. J'allais avoir besoin d'un soutien. Je savais au moins que je pouvais compter sur Don. Mais si je voulais de l'aide il fallait que je lui dise...

-Mac a été la plus grosse connerie de am vie... Je...Je suis enceinte et il nous abandone...


Un nouveau sanglot me saisit. Je ne savais pas quoi faire pour me contrôler, je n'y arrivais plus... Je voulais seulement oublier Mac et vivre ma vie.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Détresse [Don]   Sam 23 Jan - 21:17

Je l'écoute, j'ai l'impression que ça lui fait du bien de parler. Elle en a besoin, elle voulait se confier. Il lui fallait juste trouver la bonne personne. Par contre, ce qu'elle me dit, me surprend. Je sens de la colère monter en moi. Enfin, je ne savais pas Mac comme ça. Si elle n'était pas là, je crois que je serais allé le voir pour lui faire comprendre le fond de ma pensée. Il lui fait un enfant pour ensuite ne pas l'assumer et repartir avec sa femme. Je crois qu'il n'y a pas de mots pour définir ça.

Je sais très bien qu'entre nous, il n'y a que de l'amitié et ça me va très bien, mais surtout si vous avez le moindre problème. Je serai là. Je ne serai pas comme lui, pas comme tous ces hommes qui vous ont fait souffrir.

Je pense vraiment ce que je suis en train de dire.... Je pense vraiment la fin de ce que je lui dis, quand je lui dis que je serai toujours là pour elle, le fait que j'ai son amitié me satisfasse complètement peut être un peu moins. Mais je l'ai cette amitié et je ne veux pas la perdre, pas la sienne. J'ai quelques amitiés précieuses dans ma vie que je ne veux pas remettre en question, que je ne veux pas perdre, Stella en fait parti.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Détresse [Don]   Lun 25 Jan - 13:52

Pourquoi se sentait-il obligé de préciser que ça lui allait très bien qu'il n'y ait que de l'amitié entre nous ? Je continue de l'écouter et réfléchis à ce qu'il dit. Maintenant il se met au même rang que les hommes que j'ai plus ou moins eu dans ma vie. A force de réfléchir j'en ai presque le tournis. Il serait amoureux de moi. Alors il mentait. En même temps si jamais il était amoureux de moi, je le vois mal me dire la vérité alors qu'en gros je venias de lui dire que j'aimais Mac.

-Merci Don....

J'avais relevé mon visage et mes yeux embués de larmes se perdirent dans les yeux bleus de Don. Ils étaient différents du bleu de celui de Mac. Celui ci était plus azur... plus pur que celui teinté de gris de Mac.

-Vous êtes un amour...

Qu'est ce qu'il me prenait de sortir une phrase aussi ambigüe.... Mais en même temps je me disais que Don était vraiment quelqu'un de bien etj'avais confiance en lui. Alors peut-être lui pourrait-il m'apporter le bonheur que je cherchais puisqu'il semblait le vouloir que je sois heureuse.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Détresse [Don]   Mer 27 Jan - 23:58

La phrase qu'elle venait de me dire, le 'Vous êtes un amour' se mit à tourner en boucle dans ma tête. Qu'est ce que ça voulait dire ? Ça pouvait être une tentative de ... Non, ce n'est pas ça, ce n'est pas possible. Elle aime Mac, il va lui falloir du temps pour l'oublier. Elle passera à autre chose, pour le moment, elle doit commencer à tenter de l'oublier, et ça, ce n'est pas gagné, parce que travailler avec la personne qu'on aime et qui ne partage pas les mêmes sentiments, ça doit quand même être très dur. Je finis par desserrer mon étreinte, je me surprends à essuyer du pouce une larme sur sa joue. Je, j'aurai aimé qu'il se passe quelque chose, je me mettrai presque à en rêver... Mais je reprends mes esprits avant que je me mette à tenter quelque chose et que je le regrette amèrement.

Je... je vais préparer un truc à manger. Je vous laisse vous installer. Si vous avez besoin de quelque chose, vous savez où me trouver.

Je repars en direction de ma cuisine en essayant de chasser de ma tête, le fait que la phrase 'Vous êtes un amour' puisse avoir un sens plus qu'amical dans la bouche de Stella.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Détresse [Don]   Ven 29 Jan - 0:11

Lentement il me relâcha et à ma surprise je sentis son pouce passer sur ma joue probablement pour essuyer les larmes qui y coulaient. Je frissonnai et je fus forcée d'admettre que ce n'était pas de déplaisir. Il était si proche... Mais qu'est ce je pensais... J'avais dû réfréner une pulsion qui m'avais prise soudainement. Je ne pouvais pas faire ça, je ne pouvais pas agir en contradiction avec moi même... Mais une part de moi même m'y poussait...

-D'accord...
Me contentai-je de répondre.

Il sortit et je restais là plantée au milieu de la pièce sans rien faire et essayant de rendre mes idées un peu plus claires. Sans même ouvrir mon sac je sortis de la chambre et rejoignis Don dans la cuisine. Je m'attendais à le trouver atteler à la tâche. Il semblait plutôt réfléchir. Je m'approchais en silence ne sachant pas trop quoi dire... Quoi faire... Il semblait perdu dans ses pensées. Je posai ma main sur ma joue et doucement la caressai.

-Don... Tout va bien ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Détresse [Don]   Ven 29 Jan - 0:53

Je lui avais dit que j'allais préparer quelque chose à manger. C'était faux. J'aurais mieux fait d'aller prendre une douche froide ça m'aurait remis les idées en place. Mais au lieu de ça, je me suis installé à la cuisine et je me suis assis sur un tabouret et je regarde le vide, je pense, je réfléchis. Pourquoi je tente de m'attacher à des femmes inaccessibles ? Pourquoi je me complique la vie ? Il faut croire que le fantasme de la femme inaccessible est bien réel. Je sens une main sur ma joue. Je sursaute presque, et sort instantanément de mes pensées. Je tourne la tête et vois Stella. Elle a bien vu que je ne faisais pas ce que j'avais prévu de faire et la question qu'elle me pose et normale. Je ne réfléchis pas et je réponds avec le premier truc qui me passe par la tête.

Ça pourrait aller mieux.

Mais qu'est ce que je dis ? Là c'est bon elle va vouloir qu'on en parle... Qu'est ce que je peux être bête des fois.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Détresse [Don]   Ven 29 Jan - 1:24

Je me mordis la lèvre tandis que je cherchais son regard. Je me dis qu'il était temps que je mette de côté mes propres soucis. Il ne semblait pas aller bien et lui qui était là pour moi je dois être là pour lui, je ne pouvais pas le laisser tomber.

-Si vous voulez en parler je suis là pour vous.

Ma main remonta et du dos de ma main je caressai sa tempe. J'avais senti sa surprise et me demandai ce qui le mettait sur les nerfs comme il semblait l'être.

-J'aimerais vous aider... Je n'aime pas vous voir ainsi...

Mon baiser refléta le tiraillement qui me déchirait : d'un côté j'étais à me dire qu'il fallait que je sois raisonnable et de l'autre j'avais cette pulsion qui me disait qu'avec Don ça pourrait marcher. En effet non pas sans une hésitation j'apposai mes lèvres au coin des siennes. Je n'avais pas vraiment pris ses lèvres mais c'était déjà plus qu'un baiser amical.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Détresse [Don]   Sam 30 Jan - 3:27

Il fallait que j'en parle, que je lui en parle, mais je n'allais pas non plus lui dire, je sais qu'entre nous il n'y aura rien de plus mais je vous aime. Non, il ne faut pas que je le lui dise comme ça.

En fait, c'est simple, je suis am...

Je n'ai pas fini ma phrase qu'elle hésite avant de poser ses lèvres juste au coin des miennes. Qu'est ce que ça voulait dire ? Je n'en étais pas sûr. Enfin si, c'était bien plus que quelque chose d'amical entre 2 personnes, mais pourquoi elle avait pris le risque de m'envoyer un signe aussi évident que celui là ? Peut être parce que peut être que je lui ai aussi tendu des perches. Pourquoi est ce que je n'arrêterai pas tout simplement de me poser 36 000 questions et que je tenterai pas quelque chose avec elle. Je la regardais dans les yeux.

J'espère que tu sais vraiment ce que tu fais.

Je sais pas trop pourquoi j'ai dit ça, je... il n'y a pas qu'elle qui doit savoir ce qu'elle fait. J'ai ma part de responsabilité. Là, je ne sais pas pourquoi, enfin si je sais. J'ai collé furtivement mes lèvres aux siennes, je voulais voir si ce que je pensais était vraiment vrai, ou si une fois de plus je m'étais fait des films tout seul.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Détresse [Don]   Dim 31 Jan - 12:02

Est-ce que je savais ce que je faisais ? Je n'étais pas trop sure en fait: j'étais encore tiraillée entre ce que je ressentais pour Mac mais qui était vain et le bonheur que je recherchais et que j'avais peut-être la possibilité d'être heureuse. C'est alors que j'oubliais tout ce qui touchait à Mac, à ma grossesse et à mon amour impossible... Il venait de m'embrasser. Je ne m'étais donc pas trompée.... Il était amoureux de moi.

-Ne.. Ne te fais pas de souci pour ça...

Ma deuxième main rejoignit la première sur son visage. Mes yeux restèrent ancrés dans les siens quelques secondes avant que je ne me décide à prendre ses lèvres. Mes doigts glissèrent dans ses cheveux alors que mes lèvres se scellaient aux siennes. Je fermai les yeux et laissai le goût des lèvres de Don s'imprégner sur les miennes remplaçant celui de Mac qu'il avait voulu me laisser, cadeau d'adieu que j'avais très mal pris.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Détresse [Don]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Détresse [Don]
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Tresse au saumon
» Les fusées de détresse
» tresse fromage jambon béchamel photo
» Détresse...
» tresse et cuivre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CSI NY RPG :: New York :: Les Habitations :: Les Appartements :: Appartement de Don Flack-
Sauter vers: